Aller au contenu principal

egal.fr

 banniére

Garnier

"L'Oréal et Adecco condamnés en appel pour discrimination"

Samedi, 7 Juillet, 2007
Logo

Voilà une décision de justice décoiffante pour le pro du cheveu Garnier, filiale de L'Oréal. La cour d'appel de Paris a condamné vendredi le groupe, ainsi que le leader mondial de l'intérim Adecco et sa filiale Ajilon (ex-Districom), pour discrimination raciale à l'embauche.

Le vice-président de SOS Racisme, Samuel Thomas, partie civile dans cette affaire, estime que ce jugement clôt «un procès exemplaire, du fait de la taille de l'entreprise condamnée, pour toutes celles qui recrutent en présupposant les tendances racistes de leur clientèle».

"Recrutement "bleu blanc rouge": Adecco et Garnier condamnés."

Mercredi, 6 Juillet, 2011
Logo
Après plus de trois ans de procédure, le groupe d'intérim, Garnier et l'une de ses filiales devront verser 30 000 euros à SOS Racisme pour discrimination raciale. 

C'est une "victoire" qui couronne "dix ans de lutte contre la discrimination". SOS Racisme s'est félicité des condamnations mardi du fabricant français de cosmétiques Garnier, du groupe L'Oréal, du spécialiste du travail temporaire Adecco et de sa filiale Ajilon.

Garnier (L'Oréal) et Adecco relaxés de l'accusation de discrimination

Jeudi, 1 Juin, 2006
Logo
Logo
Samuel Thomas: "la consigne BBR signifiait pas d'étranger"

La justice a innocenté jeudi le fabricant de produits de beauté Garnier, appartenant au groupe L'Oréal, la société de travail temporaire Adecco et une de ses filiales, poursuivis pour discrimination raciale à l'embauche.

Garnier (L'Oréal) et Adecco relaxés de l'accusation de discrimination

 

 

 

Syndiquer le contenu