Aller au contenu principal

egal.fr

 banniére

discrimination

Louis Schweitzer, premier président de la toute nouvelle Halde

Jeudi, 3 Mars, 2005
Logo
Logo

Le PDG de Renault, Louis Schweitzer, a été nommé jeudi président de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde), dont la création avait été proposée par Jacques Chirac lors de la campagne présidentielle de 2002.

Louis Schweitzer, premier président de la toute nouvelle Halde

LEMONDE.FR | 03.03.05 | 19h16

Le PDG de Renault, Louis Schweitzer, a été nommé jeudi président de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde), dont la création avait été proposée par Jacques Chirac lors de la campagne présidentielle de 2002.

Louis Schweitzer, 62 ans, qui cédera fin avril son fauteuil de PDG de Renault à Carlos Ghosn, sera donc le premier président de cette nouvelle instance, créée par la loi du 30 décembre 2004.

Le fichage ethnique a la vie dure

Jeudi, 5 Novembre, 2009
Logo
Logo
Samuel Thomas: « La Commission nationale informatique et libertés (Cnil), l'Inspection du travail et les autorités judiciaires se montrent peu enclines à collaborer avec SOS Racisme »

L'association SOS-Racisme a remis hier un rapport sur le fichage ethnique repéré dans une quinzaine d'entreprises ou d'offices HLM. Elle déplore le manque de poursuites contre ce délit, dont elle s'emploie à prouver l'utilisation à des fins discriminatoires.

 « La Commission nationale informatique et libertés (Cnil), l'Inspection du travail et les autorités judiciaires se montrent peu enclines à collaborer avec SOS Racisme », accuse Samuel Thomas, vice-président de SOS Racisme et auteur du rapport « Le fichage ethno-racial  : un outil de discrimination ».
 « Or, les entreprises que l'on épingle pour fichage ethnique ont décidé de satisfaire une clientèle qui trouve qu'il y a overdose de noirs ou de maghrébins dans un immeuble, un service ou au contact du public ».

Société / SOS Racisme tire la sonnette d'alarme

 

Le fichage ethnique a la vie dure

Passages à l'acte

Jeudi, 16 Mars, 2006
Logo
Logo
Samuel Thomas: «Toutes les entreprises n'ont pas renoncé aux codifications type BBR (bleu-blanc-rouge), BYB (blond-yeux bleus) ou BF (bon Français)»

Des déclarations de bonnes intentions à une réelle mise en pratique, rares sont les entreprises qui ont sauté le pas. Et avec plus ou moins de facilité. Voici, à l'épreuve du terrain, cinq outils de lutte contre les discriminations

L'Express du 16/03/2006
Passages à l'acte

par Valérie Lion

Des déclarations de bonnes intentions à une réelle mise en pratique, rares sont les entreprises qui ont sauté le pas. Et avec plus ou moins de facilité. Voici, à l'épreuve du terrain, cinq outils de lutte contre les discriminations

Unemployment, discrimination fuel nihilism of rioting youth

Mercredi, 9 Novembre, 2005
Logo

PARIS - The anger and frustration of the youths wreaking havoc in France's blighted suburbs is directly linked to chronic unemployment and the discrimination many face in the job market, say racism groups and government agencies.

Wednesday, November 9, 2005 - Web posted at 6:43:35 GMT

Unemployment, discrimination fuel nihilism of rioting youth

*MICHELE LERIDON

PARIS - The anger and frustration of the youths wreaking havoc in France's blighted suburbs is directly linked to chronic unemployment and the discrimination many face in the job market, say racism groups and government agencies.

 

Plainte pour discrimination à la Santé: le tribunal rend un non lieu

Mardi, 22 Juillet, 2003
Logo

PARIS, 22 juil (AFP) - La justice a rendu une ordonnance de non lieu dans le cadre d'une plainte pour discrimination ethnique à la prison de la Santé déposée en juillet 2000 par SOS-Racisme, a indiqué mardi l'organisation, qui va faire appel de cette décision.

©AFP Général - 22 Juillet 2003 - 12:34 - Heure Paris

Justice-prison-discrimination

 

Plainte pour discrimination à la Santé: le tribunal rend un non lieu

 

SOS-Racisme dénonce la séparation ethnique à la prison de la Santé

Mercredi, 9 Juillet, 2003
Logo

PARIS, 9 juil (AFP) - SOS-Racisme a dénoncé, par une plainte pour discrimination déposée en juillet 2000 devant le tribunal de grande instance de Paris, et dont l'instruction vient d'être terminée, la séparation des détenus à la prison de la Santé à Paris par origine ethnique, a révélé mercredi Samuel Thomas, vice-président de l'association .

©AFP Général - 9 Juillet 2003 - 15:43 - Heure Paris

Justice-prison-discrimination

 

SOS-Racisme dénonce la séparation ethnique à la prison de la Santé

 

Discrimination: SOS Racisme porte plainte contre dix discothèques

Dimanche, 25 Février, 2007
Logo
Logo
Samuel Thomas: "Là, on constate que dans certains endroits de la capitale, de Bordeaux et de Toulouse, seuls les Européens peuvent pénétrer dans l'établissement alors que les videurs refusent les autres groupes au prétexte que la discothèque est pleine"

PARIS (AP) - Dans le cadre de sa lutte contre les discriminations à l'entrée des boîtes de nuit, l'association SOS Racisme a annoncé dimanche qu'elle allait porter plainte contre une dizaine d'établissements au lendemain d'une nouvelle nuit de "testing" dans plusieurs grandes villes de province et à Paris.

Discrimination: SOS Racisme porte plainte contre dix discothèques

PARIS (AP) - Dans le cadre de sa lutte contre les discriminations à l'entrée des boîtes de nuit, l'association SOS Racisme a annoncé dimanche qu'elle allait porter plainte contre une dizaine d'établissements au lendemain d'une nouvelle nuit de "testing" dans plusieurs grandes villes de province et à Paris.

12 Juin 2002 DNA Thionville Discrimination raciale : amende avec sursis

Mercredi, 12 Juin, 2002
Logo

 Le tribunal correctionnel de Thionville a condamné hier à 1 000 euros d'amende avec sursis chacun des trois propriétaires associés d'une discothèque et le portier de l'établissement, reconnus coupables dans une affaire de discrimination raciale en juillet 1999.

12 Juin 2002 DNA Thionville
Discrimination raciale : amende avec sursis

Discrimination: 2 gérants d'une discothèque condamnés à des amendes

Vendredi, 23 Juin, 2006
Logo

Les deux gérants d'une discothèque grenobloise ont été condamnés vendredi par le tribunal correctionnel de Grenoble à des amendes de 5.000 euros chacun pour "complicité de discrimination raciale", à la suite d'un "testing" organisé par SOS Racisme en janvier 2005. Ils devront en outre solidairement verser 200 euros à une jeune femme à qui l'entrée de la discothèque a été refusée, 1.000 euros à SOS Racisme Grenoble, un euro à SOS Racisme France et un euro à l'UFC Isère, toutes parties civiles, et payer les frais de justice.

Discrimination: 2 gérants d'une discothèque condamnés à des amendes

Des étrangers avaient déposé plainte au Mans. Un patron de bar jugé pour racisme

Mercredi, 4 Octobre, 2000
Logo

Le patron d'un bar-discothèque du Mans a comparu, hier, devant la Cour d'appel d'Angers pour discrimination raciale. En première instance, au Mans, il avait été condamné à 10 000 F d'amende.

Journal Ouest-France du mercredi 4 octobre 2000
Edition : - Rubriques :

 

 

Des étrangers avaient déposé plainte au Mans  

Un patron de bar jugé pour racisme

Syndiquer le contenu