Aller au contenu principal

egal.fr

 banniére

amende

Taubira comparée à un singe : 15 000 euros d'amende et 4 mois de prison avec sursis requis contre Minute

Jeudi, 25 Septembre, 2014
Logo
Trois mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende ont été requis ce mercredi contre le directeur de la publication de l'hebdomadaire d'extrême droite Minute, Jean-Marie Molitor, pour sa une comparant la ministre de la Justice, Christiane Taubira, à un singe. La procureur a également requis un mois de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende pour un dessin paru deux semaines plus tôt, qui faisait un rapprochement similaire.

La Une de Minute du 13 novembre 2013 avait fait grand bruit. Sur celle-ci : la photo de la ministre de la Justice et le texte, "Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane".

Amende de 15.000 euros requise contre Georges Frêche, jugé pour injures

Vendredi, 1 Décembre, 2006
Logo
Logo

 Le tribunal correctionnel de Montpellier qui jugeait jeudi le président socialiste de la région Languedoc-Roussillon Georges Frêche pour avoir traité les harkis de "sous-hommes", a mis l'affaire en délibéré au 25 janvier 2007, après que le procureur eut requis une amende de 15.000 euros.

Amende de 15.000 euros requise contre Georges Frêche, jugé pour injures

2006-12-01 10:05:13
MONTPELLIER (AFP)

 Le tribunal correctionnel de Montpellier qui jugeait jeudi le président socialiste de la région Languedoc-Roussillon Georges Frêche pour avoir traité les harkis de "sous-hommes", a mis l'affaire en délibéré au 25 janvier 2007, après que le procureur eut requis une amende de 15.000 euros.

Amende de 15.000 euros requise contre Georges Frêche, jugé pour injures

Vendredi, 1 Décembre, 2006
Logo
Logo

Le tribunal correctionnel de Montpellier qui jugeait jeudi le président socialiste de la région Languedoc-Roussillon Georges Frêche pour avoir traité les harkis de "sous-hommes", a mis l'affaire en délibéré au 25 janvier 2007, après que le procureur eut requis une amende de 15.000 euros.

http://www.20minutes.fr/articles/2006/12/01/20061201-politique-Amende-de-15-000-euros-requise-contre-Georges-Freche-juge-pour-injures.php

 

La cour d'appel de Rennes suit la demande de SOS racisme Des logements à la tête du client

Vendredi, 9 Septembre, 2005
Logo

La cour d'appel de Rennes a relancé hier une instruction portant sur une discrimination raciale. Selon SOS racisme, une personne noire qui s'était présentée dans une agence immobilière des Pays de la Loire n'avait pas obtenu de logement ; tandis que la même agence en avait proposé un à une personne blanche.

  vendredi 9 septembre 2005

 

 

 

Journal Ouest-France du vendredi 9 septembre 2005
Edition : Bretagne - Rubriques : Faits divers

L'agence immobilière excluait d'emblée les étrangers

Mardi, 5 Juillet, 2005
Logo

Un réquisitoire d'une fermeté inédite. Huit ans de prison avec sursis, 8 000 euros d'amendes, fermeture temporaire de l'établissement et suspension des droits civiques : le procureur du tribunal de Toulouse s'est montré très ferme hier à l'encontre de Réjane M., directrice d'une agence immobilière, soupçonnée d'écarter les locataires étrangers de certains biens.

Sa directrice a comparu en correctionnelle hier à Toulouse
L'agence immobilière excluait d'emblée les étrangers

Toulouse : Philippe Motta
[05 juillet 2005]

Thionville Discrimination raciale : amende avec sursis

Mercredi, 12 Juin, 2002
Logo
Logo
Dans la nuit du 24 au 25 juillet 1999, six personnes d'origine maghrébine par groupes de deux ou trois et accompagnées de Samuel Thomas, le vice-président de SOS-Racisme, et d'un huissier de justice, s'étaient vu refuser l'entrée de la discothèque le « Mea Culpa » de Thionville.

Retour sur l'affaire de discrimination à l'entrée de la discothèque le "Méa Culpa", à Thionville.

 

Syndiquer le contenu