Aller au contenu principal

egal.fr

 banniére

Selection

JUSTICE. LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL JUGE, AUJOURD'HUI, LES PRATIQUES D'UNE AGENCE SOUPÇONNÉE DE DISCRIMINATION RACIALE.

Lundi, 4 Juillet, 2005
Logo

Deux lettres, P.E., ont mis le feu aux poudres. « Pas d'étrangers ». Ce sigle apposé sur les fichiers de plusieurs propriétaires disposés à louer leur logement, excepté aux personnes d'origine étrangère, a déclenché une vive polémique mettant aux prises l'association SOS Racisme et l'agence de location toulousaine Sud Location. Aujourd'hui, les deux parties se retrouvent devant le tribunal correctionnel. D'un côté, l'association de lutte contre le racisme pointe un système de gestion discriminatoire. De l'autre, l'agence « marchand de listes » qui propose à ses clients des offres de logements, est soupçonnée d'effectuer une sorte de triage en fonction du pedigree des futurs locataires.

JUSTICE. LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL JUGE, AUJOURD'HUI, LES PRATIQUES D'UNE AGENCE SOUPÇONNÉE DE DISCRIMINATION RACIALE.

La sélection au logement accusée

Syndiquer le contenu