Aller au contenu principal

egal.fr

 banniére

LOGIREP

Nanterre : le bailleur social Logirep condamné pour discrimination

Vendredi, 18 Mars, 2016
Logo
Après dix ans de procédure, un des plus gros bailleurs sociaux d'Ile-de-France Logirep a été condamné ce  vendredi en appel à Versailles pour «fichage ethnique» de ses locataires et discrimination raciale à l'encontre d'un candidat qui s'était vu refuser un appartement au motif qu'il était noir.

«Après l'Opac de Saint-Etienne, c'est la deuxième condamnation pour discrimination d'un organisme public» de 

Accusé de «fichage ethnique», un bailleur social bientôt fixé sur son sort

Posté dans
Samedi, 5 Mars, 2016
Logo

C'est une bataille juridique qui aura duré plus de 10 ans. La Cour d'appel de Versailles devra bientôt rendre sa décision sur

Chez Logirep : sous couvert de “mixité sociale”, on discrimine ?

Posté dans
Lundi, 1 Juin, 2015
Logo

« - Vous ne voulez pas me loger parce qu’il y a trop d’africains dans la tour Ouessant c’est bien ce que vous avez dit madame ? – Tout à fait ». C’est la réponse de Madame RAHMOUN, salariée de l’office HLM LOGIREP, à Monsieur TIEBOYOU, employé de la RATP en quête d’un logement.


« - Vous ne voulez pas me loger parce qu’il y a trop d’africains dans la tour Ouessant

Un bailleur HLM condamné pour fichage ethnique

Vendredi, 2 Mai, 2014
Logo
Un des plus gros bailleurs sociaux d'Ile-de-France, Logirep, a été condamné vendredi 2 mai à 20 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir établi un « fichage ethnique » de ses locataires.

La société d'habitations à loyer modéré a en revanche été partiellement relaxée des faits de discrimination raciale pour lesquels elle était poursuivie. Le tribunal a considéré que Logirep n'était pas responsable du refus d'attribution du logement.

"Trop de Noirs" dans l'immeuble: un logement HLM refusé à un salarié

Samedi, 2 Mai, 2015
Logo

Un organisme HLM a refusé un logement à  un jeune Noir au motif que l'immeuble, situé à  Nanterre et pour lequel il avait présenté un dossier, accueille "déjà  beaucoup de personnes d'origines africaine et antillaise", provoquant le dépôt d'une plainte de SOS Racisme mardi.

PARIS (AFP)
2 Août 2005 17h10

"Trop de Noirs" dans l'immeuble: un logement hlm refusé à un salarié

"Trop de Noirs" dans l'immeuble: un logement HLM refusé à un salarié

Mardi, 2 Août, 2005
Logo

PARIS, 2 août 2005 (AFP) - Un organisme HLM a refusé un logement à un jeune Noir au motif que l'immeuble, situé à Nanterre et pour lequel il avait présenté un dossier, accueille "déjà beaucoup de personnes d'origines africaine et antillaise", provoquant le dépôt d'une plainte de SOS Racisme mardi.

 

 

Un logement refusé à un jeune Noir Soupçon de discrimination raciale

Mercredi, 3 Août, 2005
Logo

Un organisme HLM parisien aurait refusé un logement à un jeune Noir parce que l'immeuble compte déjà « trop » de personnes d'origine africaine.

 mercredi 3 août 2005

 

 

 

Journal Ouest-France du mercredi 3 août 2005
Edition : Toutes editions - Rubriques : Économique et Social

«Vous ne voulez pas me loger parce qu'il y a trop d'Africains ?» Un Français d'origine ivoirienne privé de HLM pour «mixité sociale».

Mardi, 2 Août, 2005
Logo

Quand il a raccroché le combiné, Frédéric Tieboyou est parti s'allonger. Seul dans sa chambre, il ruminait sa colère. Dix jours plus tard, la rancoeur n'a pas disparu. Elle s'est simplement cachée derrière un sourire en coin. «Les discriminations au logement, j'en avais entendu parler. Mais pour le privé, pas pour les HLM.» Frédéric a 29 ans, en impose physiquement, est français, «parisien depuis toujours». Et noir. C'est ce qui semble avoir empêché cet employé de la RATP d'obtenir la location de l'appartement qu'il convoitait. Un seul coup de fil aura suffi à le désarçonner.

«Vous ne voulez pas me loger parce qu'il y a trop d'Africains ?»
Un Français d'origine ivoirienne privé de HLM pour «mixité sociale».

Par Gilles WALLON
mardi 02 août 2005

 

Un jeune Ivoirien interdit de logement HLM au nom de la "mixité sociale"

Mardi, 2 Août, 2005
Logo

Un jeune Ivoirien dont un organisme HLM a refusé la demande de logement au motif qu'il y avait "déjà beaucoup de personnes d'origines africaine et antillaise" dans l'immeuble a porté plainte, mardi 2 août, avec le soutien de SOS-Racisme. Cette incident relance le débat sur une loi contre l'exclusion promulguée en 1998 qui prévoit que les organismes HLM puissent refuser un logement à des familles en très grande difficulté sociale dans un quartier considéré comme un ghetto, dans la mesure où ils lui proposent un autre logement.

  Un jeune Ivoirien interdit de logement HLM au nom de la "mixité sociale"

LEMONDE.FR | 02.08.05 | 18h55  •  Mis à jour le 02.08.05 | 19h08

Syndiquer le contenu