Aller au contenu principal

egal.fr

 banniére

l'Humanité

Justice : vers la dépénalisation de la discrimination

Lundi, 14 Novembre, 2005
Logo
Logo
Samuel Thomas: « Pour l’instant, dit-il, la Halde, avec 40 fois le budget dont SOS-Racisme dispose pour lutter contre les discriminations, n’a pas été capable de traiter et de transmettre à la justice un dixième des affaires traitées chaque mois par SOS-Racisme, qui vient enfin, grâce à « quelques » procès médiatisés, d’obtenir que la crainte de sanction pénale fasse bouger les grandes entreprises, les syndicats de discothèques et les fédérations d’agences immobilières."

Le premier ministre a décidé de dessaisir les tribunaux de certaines affaires et de les confier à la Haute Autorité de lutte contre les discriminations (Halde).

 

événement
Justice : vers la dépénalisation de la discrimination

Discrimination. Un débat biaisé sur la discrimination positive

Mercredi, 14 Janvier, 2004
Logo
Logo
Samuel Thomas: " La réussite d’une entreprise ne peut pas se faire sans prendre en compte la richesse de la "nouvelle génération"

La nomination d’un préfet issu de l’immigration n’a pas grand-chose à voir avec la discrimination positive et elle oblitère les inégalités sociales.

 

 

Discrimination. Un débat biaisé sur la discrimination positive

Non-lieu inique pour le " tri ethnique "

Jeudi, 24 Juillet, 2003
Logo

Mettre les Blancs dans un bloc, les Noirs dans un autre, les Maghrébins dans un troisième et les Jaunes dans le dernier n'est pas discriminatoire, selon la justice.

 

Journal l'Humanité
Rubrique Société
Article paru dans l'édition du 24 juillet 2003.

 

Un patron de bar condamné au Mans

Mardi, 18 Janvier, 2000
Logo

Le tribunal correctionnel du Mans (Sarthe) a condamné vendredi dernier le patron d'un bar de la ville, Loïc Macé, à 10000 francs d'amende pour discrimination raciale à l'entrée de son établissement. Le portier, Abdallah Ben Salam, poursuivi pour les mêmes faits et jugé par défaut, a été condamné à 5000 francs d'amende.

18 Janvier 2000 - SOCIETE

Un patron de bar condamné au Mans

Discriminations. L’Office du tourisme du Cap-d’Agde condamné

Samedi, 15 Avril, 2006
Logo

Le tribunal correctionnel de Béziers a condamné hier pour « complicité de discrimination » avec les agences immobilières l’Office de tourisme du Cap-d’Agde (Hérault), poursuivi par SOS Racisme pour discrimination raciale


Journal l'Humanité
Rubrique Politique
Article paru dans l'édition du 15 avril 2006.

Ils ont osé le faire Agde préfère Pierre à Mohammed

Mercredi, 6 Août, 2003
Logo

Cinq hôtels et agences de locations de la station balnéaire d'Agde (Hérault) ont été épinglés lors d'une opération testing menée par SOS Racisme. L'association a d'ailleurs porté plainte, hier, pour discrimination raciale. Par téléphone d'abord, puis de visu, des équipes locales ont contacté ces établissements et agences pour réserver des chambres ou des appartements. Alors qu'on leur a répondu qu'il restait de la place pour les Pierre et Jean-Philippe, la réponse était tout autre lorsque le futur vacancier se nommait, par exemple, Mohammed. Étrangement, les réservations devenaient complètes à quelques minutes d'intervalle.

Ils ont osé le faire Agde préfère Pierre à Mohammed

Le racisme peut coûter cher

Jeudi, 16 Septembre, 2004
Logo

La propriétaire ne voulait pas vendre à un " Arabe ", sa condamnation est un exemple pour les agences immobilières tentées de cautionner les desiderata de leurs clients.


Journal l'Humanité
Rubrique Société
Article paru dans l'édition du 16 septembre 2004.

Maison à vendre, musulmans s’abstenir

Jeudi, 29 Septembre, 2005
Logo

Il a fallu faire vite. Madame d’Esquelles de La Palme a quatre-vingt-six ans, et SOS Racisme voudrait qu’elle soit jugée en conscience pour discrimination raciale. Le motif ? En 2003, elle a annulé la vente, en cours, de sa maison à Abdelkrim Idrissi lorsqu’elle a découvert que ce dernier était français mais d’origine marocaine et musulman. Par ailleurs, elle n’aurait pas agi seule mais sur pression de l’ancien député et maire de Montfermeil, Pierre Bernard (divers droite) et président de France debout, association d’extrême droite. Les faits sont donc jugés à partir d’aujourd’hui au tribunal de grande instance de Bobigny. SOS Racisme s’est constitué partie civile.

Maison à vendre, musulmans s’abstenir

Vous êtes toujours noir ?

Mardi, 22 Février, 2005
Logo

Procès, cet après-midi, à Paris, contre une agence immobilière pour cause de discrimination raciale envers un père de famille ivoirien.

Vous êtes toujours noir ?

Procès, cet après-midi, à Paris, contre une agence immobilière pour cause de discrimination raciale envers un père de famille ivoirien.

Tours : le jugement qui ouvre une porte

Vendredi, 21 Mai, 1999
Logo

Après la condamnation du Pym's, boîte raciste de Tours, en avril, rencontre avec les vainqueurs de ce procès et une jeunesse galvanisée par ce jugement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la condamnation du Pym's, boîte raciste de Tours, en avril, rencontre avec les vainqueurs de ce procès et une jeunesse galvanisée par ce jugement.

 

Tours : le jugement qui ouvre une porte

Après la condamnation du Pym's, boîte raciste de Tours, en avril, rencontre avec les vainqueurs de ce procès et une jeunesse galvanisée par ce jugement.

De notre envoyé spécial

à Tours.

Syndiquer le contenu