Aller au contenu principal

egal.fr

 banniére

admin

France Habitation : Les codes aggravés de la discrimination

Posté dans
Lundi, 1 Juin, 2015
Logo

La SA HLM France Habitation appartient à ASTRIA (ex OCIL) qui collecte la contribution des entreprises à la construction de logements sociaux. Elle gère 50 000 logements sur 170 communes d’Ile de France. Les chargés de clientèle et directeur d’agence de France Habitation sont chargés de sélectionner les salariés des entreprises qui cotisent à ASTRIA à qui un bon de visite va être délivré en espérant qu’ils acceptent l’appartement proposé.


En 2002, un salarié français, via le 1% de son entreprise Sécuritas obtient un bon de visite pour un appartement de France Habitation à Bagneux. Il faisait savoir qu’il l’accepte. C’est alors que la directrice d’agence déclare «C’est impossible avec son nom, que Boualem Benabdelmoumene obtienne cet appartement, dans cet immeuble on ne peut pas y mettre d’étranger.»

OPAC d’Orléans : sabotage au regroupement familial

Posté dans
Lundi, 1 Juin, 2015
Logo

L’OPAC d’Orléans est un organisme HLM. Depuis juin 2001 celui-ci avait pris la décision d’ajourner toute demande de logement fondée sur une procédure de regroupement familial. Par voie d’Huissier de justice, SOS Racisme avait alors obtenu de mettre la main sur le fichier des victimes et de celui des demandeurs.


Cette position est tout à fait absurde dans la mesure où elle crée une situation totalement inextricable pour les demandeurs de logement se trouvant dans de tels cas. En effet, pour voir une demande de regroupement familial aboutir, un étranger doit notamment établir qu’il bénéficie d’un logement assez grand pour accueillir l’ensemble de la famille dont il sollicite la venue en France.

Chez Logirep : sous couvert de “mixité sociale”, on discrimine ?

Posté dans
Lundi, 1 Juin, 2015
Logo

« - Vous ne voulez pas me loger parce qu’il y a trop d’africains dans la tour Ouessant c’est bien ce que vous avez dit madame ? – Tout à fait ». C’est la réponse de Madame RAHMOUN, salariée de l’office HLM LOGIREP, à Monsieur TIEBOYOU, employé de la RATP en quête d’un logement.


« - Vous ne voulez pas me loger parce qu’il y a trop d’africains dans la tour Ouessant

Accès aux soins : discrimination à la CMU

Lundi, 1 Juin, 2015
Logo

« Au moment d’être admis à exercer la médecine, je promets et je jure d’être fidèle aux lois de l’honneur et de la probité. Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me le demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire. »


« Au moment d’être admis à exercer la médecine, je promets et je jure d’être fidèle aux

Thomas Cook : hôtels en Tunisie interdits aux Tunisiens !

Lundi, 1 Juin, 2015
Logo

Les hôteliers, la société FRAM et la responsable de l’agence de voyage THOMAS COOK fermaient leur porte aux citoyens tunisiens, leurinterdisant de séjourner pour leurs vacances dans leur propre pays.


En mai 2007, Madame Bartman, de nationalité française, se rend avec son compagnon, Monsieur Jarboua, de nationalité tunisienne, dans une agence de voyage THOMAS COOK dans le but de procéder préparer leurs vacances d’été en Tunisie. Ils sont reçus par une employée de la société qui contacte le service de réservation de FRAM, organisateur de voyage, en se mettant sur haut-parleur téléphonique.

Patrimoine culturel étranger : les trésors mieux accueillis que les visiteurs

Posté dans
Lundi, 1 Juin, 2015
Logo

A partir du 4 avril 2009, l’accès aux collections permanentes des musées nationaux, ainsi qu’aux monuments nationaux est devenu gratuit pour les jeunes de moins de 26 ans…ressortissants des seuls pays de l’Union européenne.


Cap d’Agde : le racisme mis à nu

Posté dans
Lundi, 1 Juin, 2015
Logo

En mars 2001, répondant à une demande de réservation dans le Camping les chênes, Jean-Christophe Collin, propriétaire du camping, écrivait : « contrairement à la majorité de nos collègues nous continuons à accepter des groupes de jeunes, mais pas de « groupe composé de plus de 50% d’enfant de couleur afin d’éviter les clans. » En août 2003, le vice-président de SOS Racisme était alerté par un salarié travaillant dans le secteur de la location d’appartements et de chambres d’hôtels pour touristes que des discriminations étaient commanditées aux personnes chargées de réceptionner les appels des vacanciers ou de les accueillir à l’agence immobilière dans la commune du Cap d’Agde.


Sur ordre d'agences immobilières et d’hôtels, la responsable de la centrale de réservation de l’office du tourisme du Cap d’Agde donnait à ses employés une liste de 8 agences de la ville refusant catégoriquement de prendre les réservations des touristes aux « noms à consonance maghrébine ». Ces personnes sont alors dirigées vers d’autres agences immobilières « moins exigeantes ».

La discrimination plante sa tente au camping les Chênes

Posté dans
Lundi, 1 Juin, 2015
Logo

En mars 2001, répondant à une demande de réservation dans le Camping les chênes, Jean-Christophe Collin, propriétaire du camping, écrivait : « contrairement à la majorité de nos collègues nous continuons à accepter des groupes de jeunes, mais pas de « groupe composé de plus de 50% d’enfant de couleur afin d’éviter les clans. »


Le foyer Guy Chevrot, situé à Laval, venait d’effectuer une demande de réservation par courrier auprès du camping les Chênes à Médis. Il transmettait les aveux du patron du camping à SOS Racisme.

 

Les boîtes de nuit condamnées pour discrimination

Lundi, 1 Juin, 2015
Logo

Sur cette carte figure une trentaine d'affaires de discrimination en discothèque. Leur point commun est d’avoir chacune abouti à une victoire c’est-à-dire une condamnation en justice. Comme le montre ce répertoire d’affaires en justice, la discrimination s’exerce partout en France. Aucune région n’est épargnée. C’est pour cela que nous organisons régulièrement des testing dans tout le pays. Afin que ceux qui s’appliquent quotidiennement à bafouer les principes de la République doivent répondre de la justice. La discrimination n’est pas un mythe. Elle fait bel et bien partie du quotidien de nombreuses personnes, bien trop nombreuses… Avant même le logement ou l’emploi, dès l’entrée d’une discothèque les jeunes sont susceptibles d’être discriminés au motif qu’ils n’ont pas la bonne couleur, pas la bonne gueule.

Sur cette carte figure une trentaine d'affaires de discrimination en discothèque.

Discriminations en discothèque : retour sur une grande victoire

Lundi, 1 Juin, 2015
Logo

Le testing est un outil de lutte contre les discriminations car il est le seul qui permette de fournir une preuve de discrimination reconnue par la loi. Cependant, celui-ci est en réalité très peu accepté par les magistrats qui le plus souvent estiment qu’il ne crée pas une preuve à part entière. Pourtant l’affaire que nous relatons ci-après va à contre-courant de cette tendance et montre qu’il est possible de faire condamner quelqu’un qui discrimine grâce au seul testing.

Le testing est un outil de lutte contre les discriminations car il est le seul qui permette de fournir une preuve de discrimination reconnue par la loi. Cependant, celui-ci est en réalité très peu accepté par les magistrats qui le plus souvent estiment qu’il ne crée pas une preuve à part entière.

Syndiquer le contenu