Aller au contenu principal

egal.fr

 banniére

Lutte contre les discriminations

Une entreprise au tribunal pour "fichage ethnique"

Vendredi, 23 Novembre, 2007
Logo
Logo
Samuel Thomas: « Mais c’est la première fois qu’un cas de fichage ethnique des salariés est jugé »

Une entreprise spécialisée dans la promotion commerciale située en région parisienne fichait ses salariés selon leur origine ethnique. Les anciens dirigeants vont être jugés à partir de lundi. Une première en France.

Une entreprise au tribunal pour "fichage ethnique"

 

de Lernould Sebastien

Une entreprise spécialisée dans la promotion commerciale située en région parisienne fichait ses salariés selon leur origine ethnique. Les anciens dirigeants vont être jugés à partir de lundi. Une première en France.

La bataille des statistiques ethniques Faut-il compter les Noirs, les Arabes, les Juifs... ?

Jeudi, 19 Octobre, 2006
Logo
Logo
Samuel Thomas: "Avec le comptage au faciès, on installerait tout simplement une logique raciste»

Au nom de la lutte contre la discrimination - notamment dans les entreprises - des voix réclament le classement des Français en « Noirs », « Blancs », « Arabes ». Pourtant, de nombreux outils de mesure existent déjà. La polémique enfle

La bataille des statistiques ethniques

Faut-il compter les Noirs, les Arabes, les Juifs... ?

Au nom de la lutte contre la discrimination - notamment dans les entreprises - des voix réclament le classement des Français en « Noirs », « Blancs », « Arabes ». Pourtant, de nombreux outils de mesure existent déjà. La polémique enfle



Faut-il compter les Noirs, les Arabes, les Juifs... ?

Egalité des chances: des associations dénoncent un manque d'ambition

Mardi, 11 Janvier, 2005
Logo
Logo
"Reconnaître un phénomène massif de discrimination raciale et sociale dans l'accès à l'emploi des jeunes des cités et n'y donner comme solution nouvelle qu'un accès autorisé à l'apprentissage à 14 ans, ressemble à une supercherie"

18:49:15  ATTENTION - ajoute les réactions de la CGT et de la CFTC /// Des associations ont dénoncé mercredi "le manque d'ambition", voire "la dangerosité" du projet de loi sur l'égalité des chances présenté par le gouvernement comme sa réponse aux émeutes de l'automne dernier.

Egalité des chances: des associations dénoncent un manque d'ambition

 

 

11-01 

Le rapport Fauroux relance le débat sur le comptage ethno-culturel des salariés

Samedi, 10 Septembre, 2005
Logo
Logo
Samuel Thomas: "Le recensement de données ethniques débouche forcément sur la mise en place de quotas Des entreprises se prêtent déjà à la constitution de fichiers ethniques pour effectuer un tri à l'embauche et pratiquer des discriminations envers les personnels de couleur."

Diversité" : Azouz Begag veut banaliser le mot. Le ministre délégué à la promotion et à l'égalité des chances entend faire en sorte que "la France multicolore, cette richesse insuffisamment exploitée se voie" dans les entreprises, les collectivités, les partis et sur les écrans...

Pour atteindre cet objectif, il envisage de faire évoluer la législation afin de permettre aux entreprises de rendre compte de cette diversité en leur sein, en les autorisant à effectuer un comptage ethnique et culturel de leurs salariés. Ce que la loi interdit, comme l'a rappelé en juillet la Commission nationale informatique et libertés (CNIL).

Le rapport Fauroux relance le débat sur le comptage ethno-culturel des salariés

LE MONDE | 10.09.05 | 13h00

 

Diversité" : Azouz Begag veut banaliser le mot. Le ministre délégué à la promotion et à l'égalité des chances entend faire en sorte que "la France multicolore, cette richesse insuffisamment exploitée se voie" dans les entreprises, les collectivités, les partis et sur les écrans...

SOS Racisme toujours en croisade contre le fichage ethnique

Jeudi, 5 Novembre, 2009
Logo
Logo
Samuel Thomas: «La Commission nationale informatique et libertés (Cnil), l'Inspection du travail et les autorités judiciaires se montrent peu enclines à collaborer avec SOS Racisme»

 

Certaines entreprises n'hésiteraient pas à classer leurs salariés en fonction de leur couleur de peau. L'accusation n'est pas nouvelle. Depuis des années, SOS Racisme se bat contre les systèmes de fichage ethnique existant dans le monde de l'entreprise comme dans le secteur du logement.

SOS Racisme toujours en croisade contre le fichage ethnique

L'association épingle une quinzaine de grandes entreprises et bailleurs sociaux qui classeraient (ou auraient classé) leurs salariés et locataires en fonction de leur origine.

37 réactions

Libération.fr

Le fichage ethnique a la vie dure

Jeudi, 5 Novembre, 2009
Logo
Logo
Samuel Thomas: « La Commission nationale informatique et libertés (Cnil), l'Inspection du travail et les autorités judiciaires se montrent peu enclines à collaborer avec SOS Racisme »

L'association SOS-Racisme a remis hier un rapport sur le fichage ethnique repéré dans une quinzaine d'entreprises ou d'offices HLM. Elle déplore le manque de poursuites contre ce délit, dont elle s'emploie à prouver l'utilisation à des fins discriminatoires.

 « La Commission nationale informatique et libertés (Cnil), l'Inspection du travail et les autorités judiciaires se montrent peu enclines à collaborer avec SOS Racisme », accuse Samuel Thomas, vice-président de SOS Racisme et auteur du rapport « Le fichage ethno-racial  : un outil de discrimination ».
 « Or, les entreprises que l'on épingle pour fichage ethnique ont décidé de satisfaire une clientèle qui trouve qu'il y a overdose de noirs ou de maghrébins dans un immeuble, un service ou au contact du public ».

Société / SOS Racisme tire la sonnette d'alarme

 

Le fichage ethnique a la vie dure

Fichage ethnique Euro Disney dans le collimateur de SOS Racisme

Jeudi, 5 Novembre, 2009
Logo
Logo
Samuel Thomas: "Ces fichiers permettent déjà de classer chaque individu par catégorie ethno-raciale »

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe à l’ombre du château de Cendrillon. A la demande de l’association SOS Racisme, un huissier de justice s’est rendu hier matin au siège d’Euro Disney, qui emploie 13 000 salariés à Disneyland Paris, en Seine-et-Marne. L’homme de loi devait y saisir les listings de salariés et de candidats à l’embauche qui, selon l’association antiraciste, établissent illégalement un classement « ethno-racial » du personnel.

Fichage ethnique

Euro Disney dans le collimateur de SOS Racisme

Aurélien Perol | 05.11.2009, 07h00

Le fichage "ethno-racial" pratiqué par des bailleurs et des sociétés françaises

Jeudi, 5 Novembre, 2009
Logo
Logo
Samuel Thomas: "Le soutien du délégué interministériel a été décisif car c'était la première fois que l'Etat nous apportait son aide. Nous avons reçu une subvention de 20 000 euros et, surtout, nous avons pu, dans les courriers que nous adressions aux procureurs ou aux juges, nous prévaloir de ce soutien et indiquer que nous agissions dans le cadre d'une convention avec l'Etat. Les magistrats ont accordé beaucoup plus d'attention à nos démarches !"

Ils ont classé leurs salariés en fonction de la couleur de leur peau, attribué à leurs locataires des codes renvoyant à leurs origines "ethniques", accolé à des intérimaires blancs la mention BBR (bleu-blanc-rouge): dans le domaine de l'emploi et du logement, certaines entreprises françaises pratiquent – discrètement – le fichage ethno-racial. Dans un rapport rendu public mercredi 4 novembre, Samuel Thomas, vice-président de l'association SOS-Racisme et président de la Fédération des maisons des potes, dresse l'état des lieux de ces pratiques discriminatoires.

Le fichage "ethno-racial" pratiqué par des bailleurs et des sociétés françaises

LE MONDE | 04.11.09 | 10h43  •  Mis à jour le 04.11.09 | 15h32


Disneyland Paris sommée de fournir ses fichiers

Ces employeurs qui considèrent les ultramarins comme des étrangers

Mercredi, 4 Novembre, 2009
Logo
Logo
Samuel Thomas: « Les autorités, tant la CNIL que l’inspection du travail et même la justice, sont peu enclines à sanctionner ces pratiques »

Un rapport de SOS Racisme et de la Fédération des maisons des potes sur le fichage ethno-racial montre que cette pratique discriminante est largement répandue dans l’Hexagone.
Pour la première fois, l’Etat, via la délégation interministérielle à l’Egalité des chances des Français d’outre-mer, a prêté main forte aux associations.

Ces employeurs qui considèrent les ultramarins comme des étrangers

FXG, agence de presse GHM franceantilles.fr 04.11.2009

Un rapport de SOS Racisme et de la Fédération des maisons des potes sur le fichage ethno-racial montre que cette pratique discriminante est largement répandue dans l’Hexagone.
Pour la première fois, l’Etat, via la délégation interministérielle à l’Egalité des chances des Français d’outre-mer, a prêté main forte aux associations.

Une "charte de la diversité" contre les discriminations dans l'entreprise (PAPIER GENERAL) Par Martine VERON

Vendredi, 22 Octobre, 2004
Logo
Logo
Samuel Thomas: "Elle implique que l'entreprise fasse un fichage ethnique, et sans faire de procès d'intention, on craint qu'elle ne l'utilise à d'autres fins que l'embauche"

PARIS, 22 oct 2004 (AFP) - Des grandes entreprises se sont engagées vendredi, en signant une "charte de la diversité", à respecter la non-discrimination à l'embauche, la formation, l'avancement professionnel de leurs salariés, et à pratiquer la transparence en ce domaine.

Une "charte de la diversité" contre les discriminations dans l'entreprise (PAPIER GENERAL) Par Martine VERON

 

PARIS, 22 oct 2004 (AFP) - Des grandes entreprises se sont engagées vendredi, en signant une "charte de la diversité", à respecter la non-discrimination à l'embauche, la formation, l'avancement professionnel de leurs salariés, et à pratiquer la transparence en ce domaine.

Syndiquer le contenu