Aller au contenu principal

egal.fr

 banniére

Lutte contre les discriminations

"Les candidats face aux Potes"

Samedi, 3 Décembre, 2011
Logo

La fédération des Maisons des potes, une des grandes associations œuvrant dans les quartiers populaires, proche de SOS Racisme, convie aujourd'hui à Paris à son Rencard de l'égalité les candidats à la présidentielle. Certains, comme Eva Joly, seront physiquement présents. D'autres, comme François Hollande, Jean-Luc Mélenchon ou les trotskistes Philippe Poutou et Nathalie Arthaud, ont enregistré des vidéos où ils se prononcent sur certaines des dix propositions émises par l'association.  Leurs représentants (Bruno Le Roux pour Hollande, Fadila Mehal pour Bayrou, etc.) viendront face aux 250 délégués de toute la France pour compléter les réponses. A l'exception de l'UMP qui a décliné l'invitation.

La réponse de Hollande

Les Potes demandent notamment de « rajouter 30% de professeurs dans les ZEP ».

"Des candidats à la présidentielle interpellés sur les quartiers populaires"

Samedi, 3 Décembre, 2011
Logo

PARIS - La Fédération nationale des maisons des potes (FNMP) a rendu publiques samedi à Paris les réponses de sept candidats à la présidentielle, dont François Hollande, Eva Joly et François Bayrou, sur dix mesures pour l'égalité dans les quartiers populaires.

Parmi ces propositions figurent la régularisation des travailleurs sans-papiers, l'anonymat des demandes de HLM pour briser "la loi du ghetto", une hausse de 30% du nombre de professeurs en Zone d'éducation prioritaire (ZEP) ou la titularisation de 100.000 éducateurs de rue financée par une taxe sur les jeux de hasard. 

" Les candidats face aux Potes"

Samedi, 3 Décembre, 2011
Logo
La fédération des Maisons des potes, présidée par Samuel Thomas, a invité ce samedi les candidats à la présidentielle à son Rencard de l'égalité.|

La fédération des Maisons des potes, une des grandes associations œuvrant dans les quartiers populaires, proche de SOS Racisme, convie aujourd'hui à Paris à son Rencard de l'égalité les candidats à la présidentielle. Certains, comme Eva Joly, seront physiquement présents. D'autres, comme François Hollande, Jean-Luc Mélenchon ou les trotskistes Philippe Poutou et Nathalie Arthaud, ont enregistré des vidéos où ils se prononcent sur certaines des dix propositions émises par l'association.

"Quartiers populaires : des associations déçues par les candidats"

Dimanche, 4 Décembre, 2011
Logo
"Quartiers populaires : des associations déçues par les candidats"
La fédération nationale des maisons des potes (FNMP), proche de SOS Racisme, avait invité, samedi 3 décembre, les candidats à l'élection présidentielle à se positionner sur 10 propositions concrètes élaborées à partir de débats citoyens par ce réseau d'associations de quartiers populaires.

Parmi les propositions, volontairement précises : la régularisation de tous les travailleurs sans papiers ; 30 % de professeurs en plus dans les Zones d'éducations prioritaires (ZEP) ; l'ouverture des emplois publics fermés aux travailleurs étrangers ; le doublement du montant de l'aide juridictionnelle ou encore l'anonymisation des demandes de logement social

"Enquête préliminaire de 4 ans sur discrimination sur postes secret-défense."

Mardi, 19 Mars, 2013
Logo
Cette note disait que seuls pouvaient être retenus, pour occuper ces postes secret-défense, des candidats "de nationalité française, de parents français nés en France", selon M. Thomas.

"04/02 Une enquête préliminaire, lancée début 2001, classée sans suite en 2004 et relancée récemment par le parquet de Nanterre, vise des faits de discrimination sur des postes classés secret-défense chez l'opérateur de télécommunications Cegetel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire."

 

France

Vers une haute autorité de la discrimination

Mardi, 17 Février, 2004
Logo
Logo
Samuel Thomas: "cette médiation risque au contraire de provoquer un ralentissement de l’action de la justice et par conséquent un découragement de la victime. "

Alors que la mission Stasi veut créer une autorité unique avec de larges pouvoirs pour lutter contre toutes les discriminations, certaines associations attendent des lois concrètes

SOCIETE
Vers une haute autorité de la discrimination
Alors que la mission Stasi veut créer une autorité unique avec de larges pouvoirs pour lutter contre toutes les discriminations, certaines associations attendent des lois concrètes

Contre les discriminations, Bernard Stasi, le médiateur de la République plaide pour la création d'une institution unique (photo AFP)

Justice : vers la dépénalisation de la discrimination

Lundi, 14 Novembre, 2005
Logo
Logo
Samuel Thomas: « Pour l’instant, dit-il, la Halde, avec 40 fois le budget dont SOS-Racisme dispose pour lutter contre les discriminations, n’a pas été capable de traiter et de transmettre à la justice un dixième des affaires traitées chaque mois par SOS-Racisme, qui vient enfin, grâce à « quelques » procès médiatisés, d’obtenir que la crainte de sanction pénale fasse bouger les grandes entreprises, les syndicats de discothèques et les fédérations d’agences immobilières."

Le premier ministre a décidé de dessaisir les tribunaux de certaines affaires et de les confier à la Haute Autorité de lutte contre les discriminations (Halde).

 

événement
Justice : vers la dépénalisation de la discrimination

La Haute Autorité débattue à l'Assemblée

Mardi, 5 Octobre, 2004
Logo
Samuel Thomas: «Seule la sanction peut faire changer les comportements»

Promise par Jacques Chirac lors de son discours à Troyes en octobre 2002, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde), inspirée du rapport Stasi, va bientôt voir le jour. Le projet de loi qui l'a créée sera discuté aujourd'hui à l'Assemblée. Cette initiative est une mise en conformité avec le droit européen.

La Haute Autorité débattue à l'Assemblée
Saisie par les citoyens, elle aura compétence pour tous les types de discriminations.

Par Charlotte ROTMAN
mardi 05 octobre 2004

 

Une super autorité pour assurer l'égalité des chances

Lundi, 4 Octobre, 2004
Logo
Logo
Samuel Thomas: "La sanction judiciaire est nécessaire en matière de discrimination"

Le projet de loi pour instituer la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) doit être examiné demain soir par les députés qui font leur rentrée parlementaire. Court et général, le texte s'avère plutôt consensuel.

 

L'entreprise prend des couleurs

Lundi, 26 Septembre, 2005
Logo
Logo
Samuel Thomas: «La discrimination vis-à-vis des Maghrébins ou des Noirs, pour les appeler par leur nom, qu'ils soient français ou non, est, dans le domaine de l'emploi, largement et impunément pratiquée.

Entre actions concrètes et bonnes intentions, des sociétés tentent d'endiguer la discrimination raciale, en suivant notamment la charte de la diversité.

L'entreprise prend des couleurs

 

Entre actions concrètes et bonnes intentions, des sociétés tentent d'endiguer la discrimination raciale, en suivant notamment la charte de la diversité.

 

Syndiquer le contenu